Plaidoyer pour les termites

J’aime pas les moustiques, mais j’aime les termites.
Depuis toute petite, y’a un truc qui me passionne là-dedans. Au départ, c’était juste les fourmis, avec leur colonie, leur reine, leur capacité à faire des réserves pour tout l’hiver, pendant que la cigale… Enfin, vous connaissez la chanson. Mais en fait, les fourmis, c’est tellement naze comparé aux termites. Les termites, c’est quand même un niveau supérieur. Elles construisent des galeries immenses, de plusieurs kilomètres ; il paraît qu’au Brésil, dans la forêt amazonienne, les scientifiques ont découvert un réseau de termitières de la taille de la Grande-Bretagne, vieux de 4000 ans… Même qu’ils ont fait des expériences, ils déplacent les termites loin de chez elles, et elles arrivent à revenir ! Truc de ouf.

Mais pour moi, c’est pas ça le plus ouf. Le must du must… Le truc que j’adore chez les termites, c’est leur capacité à emmerder les humains. À les emmerder « intelligemment ». Du genre on va te bouffer ta charpente pendant des mois, tu te rends compte de rien, et un jour, bam ! Ta maison s’écroule. Je trouve ça génial. Qu’on se fasse remettre à notre place comme ça par les termites… C’est trop bon.

Et puis j’sais pas si vous avez déjà vu des planches de bois rongées par les termites, mais alors qu’est-ce que c’est beau ! C’est hyper artistique, tous ces p’tits bouts de matière creusés, déchiquetés ; ça crée des figures, c’est aérien et aéré en même temps, j’sais pas comment dire mais c’est magnifique. Franchement, après toutes ces débats sur les grottes de Lascaux, « est-ce que les hommes préhistoriques faisaient de l’art ? » et blablabla, moi j’ai envie de dire : bordel, regardez ce que font les termites ! C’est beau, c’est complètement gratuit et inutile… c’est de l’art !

De mon point de vue, plus ça fait chier les humains, et plus le geste est artistiquement fort. Ça renverse l’échelle des valeurs. Pourquoi nos maisons seraient plus importantes que les termites ? Hein, pourquoi ? Depuis quand décide-t-on d’exterminer un peuple sous prétexte que ce qui nous abrite, c’est leur nourriture ? Absurde.
Dire qu’on se place au sommet de l’espèce animale…
Soyons honnêtes.
On est loin, bien loin, d’égaler les termites.

Image : Couleur – Pixabay

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :