Alchimie

Petit aperçu en photo de mon (long) week-end solo ✌️

Je n’avais rien prévu de spécial, simplement me reposer, lire, prendre du temps pour moi, et pourquoi pas écrire, bidouiller des trucs créatifs, mais sans pression.

Et pourtant, sans que ce soit prémédité, je me suis lancée, un samedi soir à 22h, dans l’écriture d’un nouveau roman, dont l’idée me trottait en tête depuis une dizaine de jours. J’ai écrit à la main, dans un carnet — à l’ancienne, comme quand j’étais gamine. Et je crois que c’était ça la clé : me laisser porter par une énergie qui me ramenait du côté de l’enfance.

Passé cet instant de pur bonheur, j’ai voulu réfléchir à ce qu’il s’était passé. Quelle a été l’alchimie du week-end, qui a permis à ce moment d’exister ?
Plusieurs choses :
🔸D’abord, une énergie créatrice revenue depuis la semaine de vacances créatives en avril (et nourrie par des lectures sur la créativité, comme tu peux le voir sur la photo)
🔸Un petit cocon, une bulle, faite de lectures et musiques inspirantes (Cécile Coulon, Ben Mazué 💙), de gribouillis poétiques
🔸Une introspection personnelle, notamment avec ce livre de William Bridges sur les transitions de vie, qui m’a amenée à faire des liens avec mon idée de roman…
🔸Des moments de rien : recoller mes petits chats en céramique, cuisiner sans fond sonore, faire mumuse avec un stylo de calligraphie, marcher dans la ville…
🔸Un déclic : là ça a été Ma reine de Jean-Baptiste Andrea. J’ai lu 20 pages, même pas, et ça a été le catalyseur de toutes mes réflexions. Je riais aux éclats, j’étais touchée, et je me suis dit : « OK, je veux faire ça ». J’ai sorti un carnet pour noter 3 idées, puis une première phrase m’est venue (inspirée de mes dernières expérimentations poétiques), puis une autre, et une autre… et je suis restée écrire jusqu’à 1h du matin.

Si je devais retenir une chose de cette expérience, c’est qu’il faut se faire confiance. Se créer un cocon créatif, fait d’errances, de rien, et laisser le processus à l’œuvre… je tiens à préciser que même sans cet événement du samedi soir, j’étais déjà très contente de mon week-end. Je me sentais en phase avec moi-même. Et finalement c’est le plus important.

Photos : JK

7 commentaires sur “Alchimie

Ajouter un commentaire

  1. J’adore ce genre de moments ! Hors du temps. Juste à l’écoute de son propre rythme et de ses envies. C’est le temps de l’errance créative, où on se met dans un mood hyper particulier. Comme des éponges qui captent les mouvements subtils de l’intériorité en se laissant imprégner de ce qui est aussi en dehors. C’est vrai que Ben Mazué est un bon catalyseur pour ça ^^

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :